Le hangar désaffecté

Grâce à l’aide de ce sympathique Finlandais, j’ai pu ouvrir la porte du hangar désaffecté. C’est plutôt lugubre… On dirait un entrepôt fantôme. Que pouvait-on stocker ici ? Je soulève une caisse, une autre. On dirait… Des jouets ! Des vieux jouets par milliers, sous la poussière, abandonnés. Et aussi des milliers de cartes de En savoir plus surLe hangar désaffecté[…]